Participar en clase

Article publié le mercredi 15 mars 2006 par P.Pac
Mis à jour le jeudi 6 décembre 2007
Ce n’est pas parce que c’est difficile que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas que c’est difficile. Sénèque

Quelques pistes pour mieux participer en cours


LA PLUS GROSSE ERREUR C’EST DE NE PAS PARTICIPER ! ! ! !

1. Je pars de la compréhension globale, de l’ensemble du document, en m’accrochant à ce que j’ai compris, et non pas à ce que je ne comprends pas, cela deviendra plus clair pendant le cours, avec l’aide de mes camarades et du professeur.

2. Je repère les mots importants, et je n’hésite pas à demander ce qu’un mot signifie, mais toujours en espagnol. « Por favor ¿Qué significa la palabra … en la línea … ? ou encore : « No comprendo qué quiere decir … »

3. Je n’attends pas des questions du professeur, c’est moi le moteur du cours, mais je suis attentif aux perches qu’il peut tendre, pour mieux m’exprimer.

4. Dans un premier temps, je peux employer la paraphrase, pour dire ce que j’ai compris.
« En este fragmento (en esta frase) el autor (el narrador – s’il s’agit d’une fiction) dice que … » ou encore « Comprendo que el autor se refiere a … »

5. Je justifie toujours ce que j’affirme. (lo digo porque ; ya que ; puesto que)

6. J’essaye TOUJOURS de faire des phrases complètes : Sujet, verbe, compléments.

7. J’essaie d’utiliser le vocabulaire du document et de l’aide à l’expression s’il y en a une. J’essaye de mettre en pratique le lexique appris récemment et les structures grammaticales étudiées.

4. Pour commenter un document on peut procéder, par exemple, de deux manières :
La première c’est de partir de ce que je lis ou vois dans le document pour ensuite dire mon sentiment :
« el autor dice que … para mostrar que… » ou « cuando el narrador dice …. Podemos deducir que… ou comprendemos que… »
La deuxième c’est de partir de mon idée (d’après ce que je comprends du document) et ensuite j’enchaîne en justifiant, à travers le texte, ce que je viens de dire :
« Vemos la tristeza de los personajes … ya que el narrador dice… ».

5. Je fais des hypothèses (sur leurs sentiments, leurs idées, ce que l’auteur du texte veut exprimer, etc.) ; ce qui compte c’est de faire une phrase, même si je ne suis pas sûr de ce que j’avance :
Me parece que … Es posible que + subj
creo que… Podemos suponer que …
pienso que… Quizás / Tal vez + subj
en mi opinión… Podemos suponer que

6. Pour avancer en cours, IL FAUT QUE J’ÉCOUTE CE QUE MES CAMARADES DISENT, parce que je peux être d’accord (estoy de acuerdo), ou non (no estoy de acuerdo con … porque pienso que …) ; je peux aussi compléter l’idée de quelqu’ un, ajouter une justification, une confirmation ou une idée nouvelle : (puedo añadir que …).

7. Je dis ce que je pense, par rapport aux idées du document, je prends position.

8. IL EST INTERDIT DE DIRE : "je n’ai rien compris", car c’est toujours faux.

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
 
Propulsé par SPIP 2.1.19 | Squelette sandnyko 1.3.2 | Suivre la vie du site RSS | visites : 106848 | Navigateur conseillé: Firefox 2